Page 12 sur 12

Re: Vers une nouvelle DSP

MessagePosté: 11 Nov 2019 18:43
par Clément 2000
Cet article nous prouve bien deux choses.
La mauvaise volonté de Keolis,
et l'objectif de RATP-Dev de vouloir un réseau de type premium et de vouloir garder le marché pour les longues années à venir.
RATP-Dev font vraiment super classe et pro, comparé à Keolis.

De plus, le nouveau directeur donne très bonne impression.

Pour ce qui est de leur projet de paiement par téléphone, j’espère juste une chose, c'est qu'ils laisseront le choix de garder la bonne vielle carte RFID actuelle. J'ai toujours renoncé au téléphone portable, et y renoncerai toujours, pour deux raisons, 1 : ne pas être dépandant de ce poison, 2 : ne pas être constamment traqué. Et je n'ai pas envie de devoir me procurer l'une de ces choses immondes juste pour pouvoir prendre le bus en toute légalité.
Les blocs de bandes magnétiques, c'est complètement dépassé, mais le téléphone portable, c'est juste too much.

Re: Vers une nouvelle DSP

MessagePosté: 12 Nov 2019 00:36
par TrolleyTCL
Un réseau où le ticket classique a disparu ça n'existe pas en Europe à ma connaissance. Ça sert à rien de psychoter sur ce point car je ne pense pas que RATP Dev fera une telle erreur...

Re: Vers une nouvelle DSP

MessagePosté: 13 Nov 2019 03:51
par freeman
Je suis l inverse... un peu trop accro au téléphone.

Ce qui est dommage, c est qu’en France nous n’avons pas de carte “bip” fonctionnant comme porte monnaie électronique valable dans tout le pays, quelque soit le réseau, sachant que la majorité des réseaux utilisent ces cartes.

Cela se fait en Asie, je l’ai teste au Japon et a Taiwan, c’est extrêmement pratique (également valable pour des petits achats dans des magasins).

Un bip débiterai du prix du voyage. Des règles de calcul permettraient de faire des plafonds de chaque utilisation, comme la carte Oyster a Londres, et transférerai l’argent au réseau concerne. Je ne vois aucune difficulté technique a cela.

Mais je crains que le telephone devienne le standard dans les années a venir.

Pour info, le réseau de Belfort a supprime depuis des années l achat du ticket au conducteur. Il faut acheter son ticket par SMS. Le réseau étant frontalier, un ami ayant un opérateur étranger a du frauder car son telephone ne permettait pas l achat du billet.

Pour ce qui est du telephone, une compagnie de transport, Flixbus pour ne pas la nommer, vante l'efficacité de son réseau (lignes, horaires) car il a été construit autour des “big data”... je serais curieux de savoir d’ou viennent ces données... l’utilisations des cookies par telephone ?? Un peu effrayant en effet...

Re: Vers une nouvelle DSP

MessagePosté: 13 Nov 2019 23:27
par TrolleyTCL
L'achat auprès du conducteur n'existe pas à Genève, mais chaque arrêt urbain ou presque a un DATT et sur les lignes régionales il y a carrément un DATT embarqué dans les bus. De mémoire c'est le fonctionnement de tous les réseaux urbains de Suisse.

Re: Vers une nouvelle DSP

MessagePosté: 14 Nov 2019 16:32
par freeman
Dans beaucoup de réseaux Suisses la montée par l'avant est fortement découragée d'ailleurs.

Je ne vois pas la France s'équiper de distributeurs aux arrêts, cela couterait une fortune.
Je ne serais par contre pas surpris que la Suisse supprime les siens, bien que leur renouvellement soit récent.

Possiblement les titres de transports ne disparaîtront pas des cartes "bip".
Pour les occasionnels un système de paiement par sms pourrait de développer mais va t il supprimer la vente à bord?

Dommage que personne ne se mette autour d'une table pour faire des cartes "bip" un porte-monnaie électronique valable dans tous les transports publics conventionnés (bus, TER) du pays sur le modèle japonais.

Je viens d'utiliser mon portable pour payer le bus sur l'île de France.
J'avais acheté sur l'application Navigo un carnet ticket t+.
A la validation sur le lecteur, meme message que avec un Navigo Easy.
Le portable vibre mais ensuite aucune mention que le ticket est en cours de validité ni combien de temps il reste valable.
Un point à améliorer je pense (meme si les cartes "bip" ne donnent pas non plus ces infos... mais le reseau Solea de Mulhouse par exemple donne ces infos sur les billets achetés sur le téléphone, mais non bipés par contre)