Histoire des Girouettes

Le parc Bibus, de ses affrétés, les réformes, les arrivées...

Histoire des Girouettes

Messagepar patrick 29 » 25 Fév 2020 16:49

Sur les anciens tramways une plaque apposée à l'avant du véhicule donnait la direction du véhicule:

Image

A partir de 1945 les Autobus et trolleybus font leur apparition
la girouette frontale indique la direction tandis que le numéro de ligne est indiqué par une plaque sur le coin droit du pare brise

Image

Image

Sur les autobus après 1950 il y a une girouette latérale avec également une plaque avec le numéro de ligne au niveau du poste de receveur , la montée se faisant par la porte arrière.

Image

Avec l'arrivée des autobus modernes à la fin des années 60 le numéro de ligne prend place dans la girouette

Image

Ce sera de courte durée en 1973 lors de la restructure, le numéro de ligne est à nouveau supprimé de la girouette et une plaque avec une couleur dédiée à la ligne se situe à l'avant droit et arrière droit du véhicule

Image

Image

1975 voit la naissance des lignes iroise et océane les triangles et flèches prennent place dans les Girouettes

Image

Image

Nouvelle restructuration: les flèches disparaissent sur la ligne océane
La ligne Héolia récupère un H

Image

Image

Les lignes intérieures passent toutes en couleurs spécifiques(sauf la 5P et la 7) les numéros disparaissent jusqu'en ....1986
Un adhésif de couleur indique la ligne sue la lunette arrière et les noms des lignes prennent place a l'avant droit du bus sous le pare brise

Image

Image

1986 naissance du réseau bibus et restructuration du réseau
tous les bus sont repeint
On conserve les couleurs sur les films des girouettes pour ne pas perturber les clients

Image

Image

Les autocars des affrétés disposent aussi d'une girouette de direction avec le nom de la ligne sur la calandre comme sur les autobus de la CTCUB

Image


1987 :les bus neufs seront équipés des girouettes à pastilles
les girouettes à films des s215SL et des urbat seront remplacées en 1988
en 1980 un essai de girouette à pastilles est effectué sur un Berliet de la ligne Albatros ..sans suite

Image

1989 les Flims couleurs peu lisibles sont remplacés sur les véhicules ..les triangles disparaissent sur la 1 et la 5

Image

une plaque avec le numéro de ligne près de la porte Avant et un numéro de ligne pastilles sur les nouveaux bus..

Image


En 2005 les girouettes à diodes arrivent avec les GX327 les chiffres sont en couleur sur fond noir

Image

En 2012 ces girouettes sont reprogrammées et c'est le fond de l'indice de ligne qui prend la couleur et rend plus lisible la girouette

[Image


Il faut savoir que les girouettes à diodes sont les éléments les plus consommateurs d'énergie sur les autobus à l'heure des bus électriques faudra t-il revenir en arrière...
Sur les bus hybrides de la RATP les girouettes s'éteignent après un arrêt prolongé aux terminus mais est ce la solution?
Administrateur Car histo bus
Membre FPTU
Connaissance du reseau de Brest depuis la fin des années 60

Avatar de l’utilisateur
patrick 29
Membre passionné
 
Messages: 664
Inscription: 21 Aoû 2011 21:15
Localisation: Plourin 29- Malakoff 92

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar freeman » 26 Fév 2020 13:06

Merci beaucoup pour cet historique.

On présume la belle collection de photos qui se cache derrière...
De belles évocations de ma jeunesse...

Après l'arrivée de Bibus en 1986 les premiers "nouveaux bus" étaient les S215SL.
Affectés principalement à la ligne 5, alors en boucle avec triangle blanc et noir, puis disjointe en lignes 5 et 9.
A leur arrivée ces bus avaient des girouettes papier.
Ils ont ensuite reçu des girouettes à pastille avec afficheurs lignes et destinations séparés.
La version articulée SG219SL a été la première à recevoir les girouettes à pastille me semble t il.

Il me semblait également que le changement se faisait manuellement par le conducteur en tournant une manivelle.
Certaines girouettes papier avaient des changeurs automatiques, le conducteur indiquant le code correspondant à l'affichage.

Pour la RATP... je n ai jamais vu un reseau avec autant de girouettes dysfonctionnelles (du temps ou j'habitais Paris vers 2010) et des feuilles de papier indiquant le numéro de ligne.
Et en cas de service de remplacement de métro, pas de programmation de girouettes et des informations totalement différentes selon les véhicules.
A Brest les girouettes ont été programmées pour le remplacement du tramway.

PS: auriez vous prévu de publier votre collection?
Sous forme de livre photo type Cewe?
Je serais très intéressé !!
Avatar de l’utilisateur
freeman
Membre passionné
 
Messages: 690
Inscription: 09 Jan 2005 12:42
Localisation: Paname !!!

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar patrick 29 » 26 Fév 2020 13:34

L' ouvrage sur Brest est toujours en préparation
Comme j' ai récupéré il y a un an toutes les archives du réseau
Avec plus de cinq cent diapositives il y aura de très belles photos..
Administrateur Car histo bus
Membre FPTU
Connaissance du reseau de Brest depuis la fin des années 60
Avatar de l’utilisateur
patrick 29
Membre passionné
 
Messages: 664
Inscription: 21 Aoû 2011 21:15
Localisation: Plourin 29- Malakoff 92

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar william29 » 09 Mar 2020 14:15

patrick 29 a écrit:En 2012 ces girouettes sont reprogrammées et c'est le fond de l'indice de ligne qui prend la couleur et rend plus lisible la girouette

[Image

Et dans de plus en plus de réseaux, font l'apparition de girouettes à diodes blanches. Espérons que Brest finisse par en posséder, même si j'ai cru savoir qu'elles étaient plus chères que les girouettes à diodes oranges.

patrick 29 a écrit:Il faut savoir que les girouettes à diodes sont les éléments les plus consommateurs d'énergie sur les autobus à l'heure des bus électriques faudra t-il revenir en arrière...
Sur les bus hybrides de la RATP les girouettes s'éteignent après un arrêt prolongé aux terminus mais est ce la solution?

C'est le cas des girouettes Hanover, nous avons la même situation au Mans sur les bus datant de 2005 à 2011.

Par contre y a quelque chose qui m'irite sur ces girouettes Hanover diodes, c'est leur clignotement sur les photos, même si le problème est quasiment résolu avec les girouettes blanches. Sur des girouettes Mobitec (celles du 507 et du 708), elles passent très bien. Les Lumiplan ne sont pas vraiment meilleures, surtout sur les dernières phases, où l'écriture est quasi illisible.
Bien amicalement,
William29.
Avatar de l’utilisateur
william29
Membre passionné
 
Messages: 1086
Inscription: 03 Mar 2012 20:38
Localisation: Ancien brestois

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar Clément 2000 » 09 Mar 2020 17:46

william29 a écrit:Par contre y a quelque chose qui m'irite sur ces girouettes Hanover diodes, c'est leur clignotement sur les photos, même si le problème est quasiment résolu avec les girouettes blanches. Sur des girouettes Mobitec (celles du 507 et du 708), elles passent très bien. Les Lumiplan ne sont pas vraiment meilleures, surtout sur les dernières phases, où l'écriture est quasi illisible.


Ce clignotement est dû au type de processeur qui gère l'affichage.
Sur une girouette LED, peu importe la couleur et la marque, toutes les LEDs ne sont pas allumées en même temps : la première ligne est allumée, puis est éteinte, la seconde ligne s'allume, puis s’éteint, et ainsi de suite jusqu’au bout, puis retour à la première ligne. Généralement elles sont coupées en deux (pour former ce que l'on appelle deux scanlines), et deux linges sont alors toujours allumées en même temps.
Et là rentre en compte le facteur du CPU (processeur), qui est directement banché sur les LEDs par l’intermédiaire de registres à décalage et de décodeurs BCD. Plus le processeur est puissant, plus il est rapide, et don plus les lignes s'allumeront et s'éteindront rapidement.
Il est fort probable qu'Hanover, pour faire plus de bénéfices, ait choisi un processeur moins puissant et donc moins cher (bien que même un CPU puissant pour ce genre de tâches reste très peu cher).
Il est donc à noter que si on met le même CPU sur une girouette arrière et sur une girouette frontale, la girouette arrière scintillera bien moins que celle de devant car elle a beaucoup moins de pixels.
Pour le retour du trolleybus à Brest !
Avatar de l’utilisateur
Clément 2000
Membre acidu
 
Messages: 295
Inscription: 13 Nov 2018 18:21
Localisation: Brest (évidement)

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar patrick 29 » 09 Mar 2020 18:13

Belle démonstration....
Mais je pense que l'appareil photo est aussi pour quelque chose ..
Administrateur Car histo bus
Membre FPTU
Connaissance du reseau de Brest depuis la fin des années 60
Avatar de l’utilisateur
patrick 29
Membre passionné
 
Messages: 664
Inscription: 21 Aoû 2011 21:15
Localisation: Plourin 29- Malakoff 92

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar Clément 2000 » 09 Mar 2020 18:57

Oui en effet, l'appareil peut y être pour quelque chose... Ou du moins les paramètres.
Il faut régler la vitesse d'obturation pour que au moins un cycle complet soit passé. Mais pas trop long pour ne pas que le bus soit flou.
Si je connaissais les CPU qu'utilisent les girouettes, je pourrais calculer le temps d'un cycle complet.

Voici l'article a partir duquel je sais cela : https://skyduino.wordpress.com/2014/01/ ... -partie-1/
C'est plus orienté sur la technique, mais cela peut en intéresser plus d'un, c'est très bien expliqué.

À noter aussi qu'une girouette RGB est 3 fois plus lente qu'une girouette monochrome car chaque pixel d'une RGB est composé de trois LEDs mises ensemble (rouge + vert + bleu), d'où le nom RGB.

J'ai deux de ces panneaux RGB de 32x16 pixels chacun. J'ai déjà fait un programme custom à ma sauce.
Je vais peut-être si je n'oublie pas, faire quelques tests et poster les résultats en chiffres de la conso.
Pour le retour du trolleybus à Brest !
Avatar de l’utilisateur
Clément 2000
Membre acidu
 
Messages: 295
Inscription: 13 Nov 2018 18:21
Localisation: Brest (évidement)

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar TrolleyTCL » 09 Mar 2020 19:12

Les girouettes Aesys ne posent aucun problème de rendu, sauf si l'APN est très très très mal réglé.
A+++
Avatar de l’utilisateur
TrolleyTCL
Membre actif
 
Messages: 142
Inscription: 01 Sep 2009 18:47
Localisation: Lyon

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar william29 » 09 Mar 2020 21:13

Tout comme les girouettes Mobitec, comme je l'ai dit.

Mais pour les Hanover ça dépend aussi de la météo manifestement. Déjà sur Brest, j'avais fait le test avec mon téléphone, et les girouettes clignotaient au soleil, et passaient normalement sous la flotte... allez comprendre.
Bien amicalement,
William29.

Avatar de l’utilisateur
william29
Membre passionné
 
Messages: 1086
Inscription: 03 Mar 2012 20:38
Localisation: Ancien brestois

Re: Histoire des Girouettes

Messagepar Clément 2000 » 09 Mar 2020 21:27

william29 a écrit:Mais pour les Hanover ça dépend aussi de la météo manifestement. Déjà sur Brest, j'avais fait le test avec mon téléphone, et les girouettes clignotaient au soleil, et passaient normalement sous la flotte... allez comprendre.


C'est normal William.
Les girouette clignotent au soleil par ce que il y a beaucoup de lumière, donc il faut une vitesse d'obturation plus courte (sinon la photo est surexposée), et elle est trop courte pour que dans ce laps de temps, toutes les lignes aient étés allumées au moins une fois.
Alors que quand il pleut, il y a des nuages, donc moins de lumière, et par conséquent il faut une vitesse d'obturation plus longue (sinon la photo est sous exposée), et là toutes les lignes ont le temps de s'allumer au moins une fois sur ce laps de temps.
Pour le retour du trolleybus à Brest !
Avatar de l’utilisateur
Clément 2000
Membre acidu
 
Messages: 295
Inscription: 13 Nov 2018 18:21
Localisation: Brest (évidement)




Retourner vers Les autobus

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron