Slogan de BIBUS

Le parc Bibus, de ses affrétés, les réformes, les arrivées...

Slogan de BIBUS

Messagepar elwoodblues » 30 Jan 2009 21:38

Bonjour à tous ,

J'ai remarqué depuis que Bibus à changer de disign , qu'il n'y a plus de slogan marquer sur les bus.

Va t-il en avoir un jour ?



.

Avatar de l’utilisateur
elwoodblues
Nouveau Membre
 
Messages: 12
Inscription: 29 Juin 2008 15:39

Messagepar dodoiroise » 31 Jan 2009 01:11

normalement le slogan"pour bous Bibus en fait plus" doit être remplacer par "laissez vous transporter"
Avatar de l’utilisateur
dodoiroise
Membre passionné
 
Messages: 389
Inscription: 19 Juil 2008 00:00

Messagepar Romain de brest » 01 Aoû 2009 09:55

Rien de plus que ce qu'on savait déjà, peut-être quelques précisions sur les chiffres et une jolie comparaison : On cherchait un nouveau stade vers guipavas, quand est ce que bibus synthétise son parking en ground ? :)

samedi 01 août 2009


Chez Bibus, un petit tramway dans la tête...


Image
Chaque bus passe au contrôle technique régulièrement. ici, les ouvriers s'attellent au remplacement des pneus, comme tous les 60 000 kilomètres.


Chaque bus passe au contrôle technique régulièrement. ici, les ouvriers s'attellent au remplacement des pneus, comme tous les 60 000 kilomètres.
Dans les coulisses... de Bibus. Chaque année, les bus brestois enregistrent 19, 5 millions de voyages.
55 hectares. Grande comme 11 terrains de football, la place forte de Bibus en impose. De la communication de l'entreprise gestionnaire Keolis à l'entretien des véhicules : la gestion du réseau de bus brestois s'organise zone de Kerigonan. Incontournable acteur des divers événements de la cité, la compagnie sera encore sur le pont ce week-end : un bus classique et un articulé aideront au déplacement des évacués.

« Le plus dur à gérer, c'est les manifs »

En temps normal et en heure de pointe, jusqu'à 159 bus circulent dans les rues de la communauté urbaine ; un trafic qu'il faut savoir gérer en temps réel. « Nous sommes équipés d'un système de suivi à distance de chaque véhicule par GPS », indique le responsable du poste central de commandement (PCC), Pascal Jézéquel.

À 51 ans, il a fait une bonne partie de sa carrière chez Bibus où il a commencé comme chauffeur. La compagnie s'appelait alors encore la CTCUB pour compagnie de transport de la communauté urbaine de Brest.

Sur les écrans d'ordinateurs, des petits rectangles se déplacent sur le plan du réseau. Orange, vert, rouge : leur couleur renseigne sur l'avance ou le retard pris par rapport à la normale. « Une fourchette de plus ou moins deux minutes reste une plage acceptable. Au-delà, nous intervenons pour signaler au chauffeur sa situation et lui proposons des solutions pour la normaliser », poursuit Pascal Jézéquel.

« Le plus dur à gérer, c'est les manifs. » À l'image de Céline Mannois, les opérateurs radios gèrent aussi les situations de crise.Et ce, dans des circonstances parfois difficiles: agressions, émeutes, accidents de la circulation. « Un vrai rôle psychologique. »

Céline Mannois ne travaille qu'un tiers de son temps derrière la radio. Le reste du temps, elle prend place au volant : « Toutes les personnes du PCC doivent être en mesure de

prendre un bus au pied levé », souligne Pascal Jézéquel.

Eux s'occupent moins des hommes que des machines. Ils sont 54, ce sont les ouvriers de l'atelier Bibus. L'ensemble des bus, hormis pour la confection des pneus, sont réparés, modifiés et même redécorés sur place. Une centaine se sont déjà faits refaire une beauté.

Un nouveau slogan, « laissez vous transporter » a remplacé l'ambitieux « pour vous bibus, en fait plus » . Quelques pastilles et lianes colorées ont été ajoutées pour donner l'illusion d'une seconde jeunesse.

Objectif tramway

Le véritable renouveau, c'est le tram. Pascal y voit une « superbe cure de jouvence ». D'ailleurs, une maquette de la future rame s'est invitée sur chaque bureau. Chez les responsables de Keolis, on attend encore les résultats de l'appel d'offres. Les salariés, eux, n'ont pas ce souci : quelle que soit la société exploitant le réseau, la grande majorité est assurée par contrat d'être de la partie.

Jean-Marie LEFORESTIER.
Ouest-France
http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-Chez-Bibus-un-petit-tramway-dans-la-tete...-_loc-1022331_actu.Htm
Romain de brest
Modérateur
 
Messages: 386
Inscription: 03 Déc 2004 20:44




Retourner vers Les autobus

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron